Actualité

Couvre-feux pour 8 agglomérations et mesures complémentaires pour le reste du pays

Posté il y a 5 jours

Pour freiner l’expansion de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, Le président Emmanuel MACRON a annoncé lors de son intervention télévisée du 14 octobre, la mise en place de couvre-feux à compter du samedi 17 octobre 0 heure, dans les 8 métropoles aujourd’hui classées en alerte « écarlate ».

Ces couvre-feux sont prévus pour une période initiale de 4 semaines avec une possibilité de prolongation jusqu’au 1er décembre 2020 par un vote du parlement.

Ils prévoient l’interdiction de tout déplacement et la fermeture de tous les commerces, services et lieux recevant du public dans les zones concernées de 21 heures à 6 heures, sauf exception (Police, personnels soignants, établissements de santé et médico-sociaux,…). Celles-ci sont au nombre de 8 : L’intégralité de la région Ile de France et les métropoles de Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne. D’autres métropoles ou régions pourraient être concernées dans le futur en cas d’aggravation de leur situation épidémique.

Concernant les transports, un certain nombre de dérogations sont prévues : déplacements exceptionnels pour raison de santé (urgence), rendre visite à un proche en situation de dépendance, sortir un animal de compagnie, travail de nuit. Une attestation sera nécessaire. Par ailleurs, au titre des dérogations, « si vous avez un train ou un avion qui arrive ou part après 21 heures, il faudra, le cas échéant, pouvoir montrer votre billet » a précisé le premier ministre Jean CASTEX dans sa conférence de presse du 15 octobre.

Les personnes ne respectant pas les couvre-feux seront passibles d’une amende de 135 €, pouvant aller jusqu’à 1 500 € en cas de récidive.

Lors de son intervention, Mr le premier ministre, a détaillé un certain nombre de mesures complémentaires s’appliquant à tout le territoire national, celui-ci étant placé en état « d’urgence sanitaire ».

  • Restaurants : limitation de 6 clients par table, enregistrement des noms et coordonnées des clients pour le « contact tracing », mise à disposition de gel hydroalcoolique sur toutes les tables, les convives doivent porter le masque tout le temps sauf pendant la consommation des plats

  • Fêtes privées : interdiction des mariages, soirées étudiantes, et de toute fête privée organisés dans un établissement recevant du public.

  • Télétravail : les entreprises doivent fixer par protocole un nombre minimal de jours de télétravail (2 à 3 jours par semaine).

  • Aides aux entreprises : pour les entreprises de moins de 50 salariés dans les zones de couvre-feux, versement d’une somme allant jusqu’à 1500€ si leur chiffre d’affaires baisse de 50% et plus. Pour les hôtels et restaurants, cette somme est portée à 10 000€. Prolongation des Prêts Garantis par l’Etat (PGE) jusqu’au 30 juin 2021.

  • Primes et augmentations pour les soignants : indemnité de 110 à 200 € par jour de congés annuels auxquels renonceraient les personnels soignants. Versement de la 2ième tranche d’augmentation pour les personnels hospitalier de 93€ net/mois avant la fin de l’année, prévue initialement au 1er mars 2021 dans le cadre du « Ségur de la Santé ».

  • Primes spéciales pour les bénéficiaires du RSA, ASS et AER : pour cette période du couvre-feu les allocataires du RSA recevront une prime de 150€, réhaussée de 100€ par enfant à charge dans la limite de 450 €.

Liste d'actualités