Actualité

3ème confinement : point d’étape

Posté il y a 1 mois

Le premier ministre, Mr Jean Castex, lors de sa conférence de presse du 22 avril 2021 a affirmé que «le pic de la 3ième vague semble derrière nous ». Pour autant, il a insisté sur la nécessité de rester vigilants et fait le point sur le calendrier de reprise des enseignements, la campagne de vaccination et les futures étapes du déconfinement.

Reprise des enseignements selon les niveaux et un nouveau protocole

Le calendrier initialement prévu pour la réouverture des établissements scolaires a été confirmé. Le 26 avril, les élèves de maternelles et de primaires retourneront en classe. Les lycéens et les collégiens reprendront leurs études en distanciel pour la première semaine, et en présentiel à compter du 3 mai, selon un protocole particulier établi en fonction des départements.

Les élèves de 4ième et 3ième en collèges et des lycées suivront un enseignement hybride présentiel/distanciel par demi-classes dans les 15 départements où la circulation du virus est la plus forte : le Nord, l’Oise, l’Aisne, les Yvelines, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Val-d’Oise, le Val-de-Marne, l’Essonne, Paris, la Sarthe, la Loire, le Rhône et les Bouches-du-Rhône.

Pour la prévention, le protocole « un cas, une fermeture » pour une classe, sera en vigueur sur tout le territoire. Les dépistages seront renforcés avec en particulier, le déploiement dès la semaine prochaine de 400 000 tests salivaires seront disponibles pour tous les niveaux à partir de l’école élémentaire, avec un objectif de 600 000 tests/semaine à compter de la mi-mai. Pour les élèves de plus de 15 ans et les enseignants, des autotests seront également massivement déployés à partir de cette période.

Enfin les examens du secondaire et du supérieur sont maintenus. Les épreuves du brevet et du baccalauréat auront donc bien lieu. En particulier pour ce dernier, celles concernant la philosophie et le « grand oral » auront bien lieux à la fin du mois de juin. Les épreuves du BTS sont maintenues au mois de mai, avec une possibilité de rattrapage au mois de juillet.

Maintien des objectifs pour la campagne de vaccination

La campagne de vaccination a atteint un rythme hebdomadaire de 2,5 millions d’injections. 70% des Français de plus de 70 ans et des personnels soignants ont déjà reçu au moins une première dose. Les objectifs sont de vacciner 20 millions de personnes à la mi-mai et 30 millions à la mi-juin.

Pour les atteindre, il est nécessaire, d’après Mr Jean Castex, de faire confiance au vaccin AstraZeneca avec lequel il a été lui-même vacciné, comme 40 millions de personnes dans le monde. Le vaccin Johnson & Johnson qui a été validé par l’Agence Européenne des Médicaments, est administré à compter du samedi 24 avril en pharmacie. Une seule injection de ce vaccin est nécessaire.

Prévision de réouvertures et possibilités de déplacement

Conformément au souhait formulé par le Président Emmanuel MACRON à la fin du mois de mars, le gouvernement confirme la possibilité de réouvertures à la mi-mai de tous les commerces, de certaines activités culturelles et sportives ainsi que des terrasses des bars et restaurants.

Ce processus sera progressif et selon des protocoles sanitaires très précis, par étapes, et qui pourrait s’effectuer de manière différenciée selon les territoires et leur taux de circulation du virus.

Par ailleurs les restrictions de déplacement en journée, en vigueur depuis le début du mois sur l’ensemble du territoire, seront levées le 3 mai. Le couvre-feu à 19 heures est par contre maintenu, au moins jusqu’au 15 mai.

Liste d'actualités