Actualité

Nouveau protocole sanitaire dans les écoles

Posté il y a 7 jours

Le premier ministre, Jean Castex, a annoncé lundi 10 janvier 2022 des simplifications dans le protocole sanitaire applicable dans les écoles. En effet, l’explosion de l’épidémie en milieu scolaire, dûe au variant OMICRON, rendait difficile la réalisation systématique de tests PCR ou antigéniques pour tous les écoliers cas contact.

Première simplification

Si un enfant est déclaré positif au Covid dans une classe, les parents ne seront pas sollicités immédiatement pour venir chercher leur enfant au motif qu’il est cas contact. Ils pourront attendre la fin de la journée ou de la sortie scolaire pour cela.

Deuxième simplification

Lorsqu’un enfant sera déclaré positif, ses camarades de classe, cas contacts, devront effectuer trois autotests négatifs, contre un test antigénique ou PCR suivi de deux autotests actuellement. De quoi simplifier la procédure qui a mis des milliers de familles à l’épreuve depuis le retour des vacances. La distribution des autotests, gratuits, continuera, en revanche, de se faire par le biais des pharmacies, sur présentation d’une attestation de l’école. L’objectif est toujours de maintenir au maximum les établissements scolaires ouverts

Troisième simplification

Une seule attestation indiquant que l’autotest est négatif sera demandée aux familles, « une fois pour toutes », contre une à chaque test aujourd’hui. Cette attestation prend la forme d’une déclaration sur l’honneur des parents pour permettre aux enfants de revenir en classe dès le premier autotest négatif.

« Notre objectif, c’est de laisser au maximum les écoles ouvertes, parce que nous savons tous que c’est l’intérêt des enfants », a déclaré M. Castex.

Pour rappel

Depuis le 7 janvier 2022, si un nouveau cas positif apparaît dans une classe dans un délai inférieur à 7 jours, les élèves ne sont pas obligés de recommencer le parcours des trois tests (autotests réalisés à J0, J+2 et J+4). Ce parcours est valable pour la semaine. Enfin, d'autres mesures comme l'interdiction des moments de convivialité et les sorties scolaires en intérieur déconseillées ou la priorité accordée aux activités physiques et sportives en extérieur s'appliquent depuis le 3 janvier.

Liste d'actualités