Actualité

Vaccination obligatoire des soignants

Posté il y a 18 jours

Le Président Emmanuel MACRON, a annoncé le lundi 12 juillet 2021 un certain nombre de mesures dont la vaccination obligatoire des personnels soignants, afin d’endiguer le rebond de l’épidémie de Covid-19 observé depuis une dizaine de jours. En effet, le variant Delta du fait de sa contagiosité supérieure a fait repartir à la hausse le nombre journalier de contaminations qui dépassent maintenant les 4 000 cas par jour.

 

Vaccination obligatoire des personnels soignants

"C'est une nouvelle course de vitesse qui est engagée", a lancé Emmanuel Macron, évoquant "un été de mobilisation pour la vaccination". Estimant indispensable de "vacciner un maximum de personnes, partout et à tout moment", le président de la République a annoncé que la vaccination sera désormais obligatoire "dans un premier temps, pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile".

"Je sais que vous êtes prêts à cet engagement", a affirmé le chef de l'État. Ce dernier a précisé que les personnes concernées devront se faire vacciner avant le 15 septembre prochain. "À partir du 15 septembre, des contrôles seront opérées, et des sanctions seront prises."

Par ailleurs, a-t-il ajouté, la question de la vaccination obligatoire pour tous pourrait se poser à terme : "En fonction de l’évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les Français, mais je fais le choix de la confiance et j’appelle solennellement tous nos concitoyens non vaccinés à aller se faire vacciner dès aujourd’hui au plus vite", a déclaré Emmanuel Macron.

Campagnes de vaccination dans les établissements scolaires à la rentrée

Emmanuel Macron a également annoncé que "des campagnes de vaccination" contre le Covid-19 seront organisées "dès la rentrée" pour collégiens, lycéens et étudiants.

"Pour les collégiens, les lycéens, les étudiants, des campagnes de vaccination spécifiques seront déployées dans les établissements scolaires dès la rentrée", a déclaré le président dans son allocution télévisée, alors que la vaccination est déjà ouverte à tous les enfants de 12 ans et plus depuis mi-juin, et qu'il s'agit d'accélérer.

Campagne de rappel dès septembre

Pour éviter une baisse du taux d’anticorps chez certains, une campagne de rappel des personnes vaccinées les premières, en janvier et février 2021, démarrera à partir de "début septembre", a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution. "Les rendez-vous pourront être pris dès les premiers jours de septembre", a-t-il ajouté.

État d'urgence sanitaire et couvre-feu en Martinique et à La Réunion

"L'état d'urgence sanitaire va être déclaré mardi 13 juillet 2021 en Martinique et à La Réunion", a également annoncé le chef de l'État. Un couvre-feu y sera instauré en raison de la circulation accrue du Covid-19. Le chef de l'État a justifié cette décision, qui sera entérinée en Conseil des ministres, par le "niveau de vaccination insuffisant" et par la "forte pression" hospitalière dans ces deux territoires.

Fin de la gratuité des tests PCR à l'automne

"A partir de cet automne, les fameux tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale", a annoncé Emmanuel Macron, expliquant cette décision par la volonté d'encourager à la vaccination plutôt qu'à la multiplication des tests. La date précise de la mise en place de cette mesure n’a cependant pas été communiquée.

Le pass sanitaire étendu

Alors qu'il n'était aujourd'hui obligatoire que pour les discothèques et les événements rassemblant plus de 1.000 personnes, le pass sanitaire sera étendu, dès le 21 juillet, aux "lieux de loisirs et de culture" rassemblant plus de 50 personnes, mais aussi pour les restaurants et certains moyens de transport, en août. "Concrètement, pour tous nos compatriotes de plus de 12 ans, il faudra pour accéder à un spectacle, un parc d’attractions, un concert ou un festival avoir été vacciné ou présenter un test négatif récent", a précisé le président.

"À partir du début du mois d’août, et cela parce qu’il nous faut faire d’abord voter un texte de loi promulguée, le pass sanitaire s’appliquera dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux ainsi que dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux, mais aussi dans les avions, trains et cars pour les longs trajets. Là encore, seuls les vaccinés et les personnes testées négatives pourront accéder à ces lieux, qu’ils soient d’ailleurs clients, usagers ou salariés."

Le chef de l'État a précisé que de nouvelles extensions à d'autres activités pourraient être encore évoquées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

"Pour pouvoir faire tout cela, je convoquerai le Parlement en session extraordinaire à partir du 21 juillet pour l’examen d’un projet de loi qui déclinera ces décisions", a-t-il ajouté. "Vous l’avez compris, la vaccination n’est pas tout de suite obligatoire pour tout le monde, mais nous allons étendre au maximum le pass sanitaire pour pousser le maximum d’entre vous à aller vous faire vacciner".

Contrôle aux frontières renforcé

Finalement, le président a annoncé la mise en place d’un contrôle renforcé aux frontières, avec un isolement contraint pour les voyageurs non vaccinés.

Liste d'actualités