EHPAD & Maisons de retraite - Grand-Bourg (97112)

1 résultat

Des solutions de séjour à la carte pour les habitants des EHPAD/Maisons de retraite se trouvant à Grand-Bourg

Les conditions de séjour dans un EHPAD/Maison de retraite permettent de recevoir les aînés selon différentes solutions de prise en charge. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux au sein de l’EHPAD/Maison de retraite pour lequel vous avez opté à Grand-Bourg (en Guadeloupe). L'accueil permanent est l'alternative la plus courante. Il s’agit d’un séjour d'une durée indéterminée dans un cadre de vie sécurisé et collectif, en chambre simple ou double. Il est d’ailleurs souvent possible d’emménager avec quelques meubles personnels pour se sentir réellement chez soi. Le prix de l'hébergement couvre dans ce cas la globalité des services proposés (restauration en pension complète, entretien des locaux, animations, traitements …). L'accueil temporaire dure au maximum 90 jours sur 12 mois. Il permet de bénéficier des mêmes prestations que pour un accueil permanent mais le prix est calculé au prorata de la durée de séjour. Cette alternative est recommandée pour permettre à des aidants familiaux de pouvoir profiter d’une période de répit, ou à un futur pensionnaire de pouvoir tester un EHPAD/Maison de retraite, ou tout simplement à une personne du troisième âge isolée de renouer le lien social.  Enfin, l’accueil à la journée se fait sur un jour ou une demi-journée et peut avoir lieu plusieurs fois par semaine. Il ne comprend donc pas d’hébergement mais permet à la personne accueillie de prendre un repas, de pratiquer des activités permettant de stimuler ses facultés et d’être accompagnée par des professionnels. Les accueils à la journée sont de plus en plus souvent habilités à recevoir des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Ces dernières peuvent ainsi être prises en charge de manière régulière par des spécialistes qui leur proposent des activités spécifiques à visée thérapeutique. Un accueil en urgence, si la situation le nécessite, est également possible au sein de certains lieux d'hébergement situés à Grand-Bourg.

En savoir
EHPAD Saint Christophe

Avenue Marcel Etzol
97112 Grand-Bourg

Ajouter aux favoris

En savoir

Des structures, des aménagements et des personnels spécialisés pour des soins particuliers au sein des EHPAD/Maisons de retraite situés à Grand-Bourg (en Guadeloupe)

Si, notamment à Grand-Bourg, les membres du personnel médical sont souvent salariés de l’EHPAD/Maison de retraite, des intervenants libéraux faisant partie de l’équipe soignante paramédicale peuvent offrir des soins ponctuels ou des consultations. Parmi ces intervenants libéraux, on trouve :

  • Le kinésithérapeute : à travers un programme de soins personnalisés, son rôle est de maintenir ou rétablir les capacités motrices du résident en soulageant d’éventuelles souffrances.
  • L’ergothérapeute : il vise à améliorer l’autonomie des résidents en situation de handicap moteur, mental ou sensoriel par un travail de réadaptation basé sur le jeu et les activités manuelles.
  • Le psychomotricien : il accueille des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer et fait plus particulièrement un travail de rééducation sur les résidents atteints de troubles psychologiques s’exprimant corporellement. Il utilise la relaxation, l’expression corporelle ou plastique, l’éducation gestuelle ainsi que les jeux d’équilibre et de coordination.

Dans les EHPAD/Maisons de retraite, ces intervenants libéraux travaillent au sein d'unités spécialisées telles que l’UVP (Unité de Vie Protégée), le PASA (pôle d’activités et de soins adaptés), l’URH (unité d’hébergement renforcé), l’UCC (Unité Cognitivo-Comportementale) ou l’unité Alzheimer. Ces dispositifs proposent des programmes d’activités et de soins personnalisés pour faire diminuer les déséquilibres du comportement. L’URH et l’unité Alzheimer offrent en outre une chambre aux résidents désorientés ayant tendance à déambuler, ou atteints de déséquilibres sévères du comportement, afin d’éviter qu’ils altèrent leur préservation et celle des autres résidents de l’EHPAD/Maison de retraite. Le nombre de chambres y est limité, la vie en petit groupe étant plus apaisante que la vie en collectivité. Vous pouvez facilement trouver des lieux d'accueil bénéficiant de ces unités spécialisées à Grand-Bourg, voire élargir votre recherche dans d’autres villes en Guadeloupe (971), grâce à un système de choix très pratique mis en place sur notre site internet.

Le confort, un objectif important pour les EHPAD/Maisons de retraite situés à Grand-Bourg

Le bien-être des personnes accueillies est un point important, et les EHPAD/Maisons de retraite situés à Grand-Bourg l’ont bien compris. Grâce à la fiche descriptive que chaque EHPAD/Maison de retraite met à votre disposition, vous pourrez savoir si des prestations liées au confort et au bien-être sont proposées, comme l’accueil des animaux domestiques, des chambres climatisées, des services de coiffeur, d’esthétique, de massage et de pédicure. La possibilité d’intégrer son propre mobilier, l’organisation de repas en famille et la mise à disposition d’un espace extérieur agréable (patio, parc, jardin…) peuvent également constituer des points importants et influencer votre choix. Ces services sont généralement offerts, notamment au sein des EHPAD/Maisons de retraite situés à Grand-Bourg (en Guadeloupe), afin que chacun se sente le plus à l’aise possible dans son environnement au quotidien.

Intéressé par un EHPAD à Grand-Bourg (en Guadeloupe) ? Les critères pour évaluer le coût de l'accueil

Vous cherchez un EHPAD à Grand-Bourg et vous vous interrogez sur les frais d'hébergement ? L’évaluation du coût de l'accueil en EHPAD/Maison de retraite dépend d’un certain nombre de critères propres à cette catégorie d'établissement et au profil du futur pensionnaire. Tout d’abord, le statut juridique de l’EHPAD (maison de retraite) en question est un critère d’évaluation pertinent. En effet, contrairement aux EHPAD privés ou associatifs, les établissements publics sont souvent financés partiellement par les collectivités territoriales du 971 ou l’hôpital dont ils dépendent, ce qui diminue le reste à charge des occupants. Le niveau de confort de la structure ou de spécialisation concernant les traitements implique des dispositifs spécifiques qui influent également sur le coût à la journée d’un EHPAD (maison de retraite médicalisée) situé à Grand-Bourg (en Guadeloupe). Enfin, le coût de l'accueil est personnalisé selon le niveau de dépendance du pensionnaire. Il est déterminé en fonction de la grille d’évaluation AGGIR (utilisée notamment pour fixer l’APA), qui permet de mesurer la perte d’autonomie grâce à une série de questions. Ce test définit des groupes de niveaux, les GIR (Groupes Iso-Ressources), allant du plus dépendant (GR1) au plus autonome (GR6). Bien entendu, plus le niveau de dépendance de la personne du troisième âge est élevé, plus elle aura besoin d’un accompagnement individualisé qui fera augmenter le coût de l'accueil.