Les différents types de handicaps des adultes

Concernant les chiffres du handicap adultes, on dénombre d’après le Ministère de la Santé près de 5 millions de personnes adultes en situation de handicap en France dont 1,3 millions perçoivent une Allocations aux Adultes Handicapés (AAH) ou une pension d’’invalidité.

Pour classifier les handicaps adultes, on a l’habitude de les répartir entre handicap mental et handicap physique. Cette approche s’avère trop simpliste et nécessite une catégorisation plus fine des différents handicaps des adultes. Celle établit par le Secrétariat aux Personnes Handicapés semble la plus pertinente.

Les handicaps mentaux des adultes

Plutôt que de parler globalement d’handicap mental des adultes ont distinguera :

- Les déficiences intellectuelles qui sont identifiées à partir des tests de Quotient Intellectuel (QI). Un QI inférieur à 69 détermine une déficience intellectuelle et donc caractérise un handicap mental d’un adulte. Les causes les plus fréquentes sont la trisomie 21 et le syndrome de l’X fragile. Elles concerneraient plus spécifiquement les hommes et affecteraient de 1 à 3% de la population.

- Les déficiences psychiques sont une forme de handicap des adultes qui perturbent principalement la vie relationnelle, la communication et le comportement. Elles affectent les personnes atteintes principalement d’autisme, de troubles obsessionnels compulsifs ou de schizophrénie.

D’après l’UNAPEI, le handicap mental concernerait environ 600 000 adultes en France.

Les handicaps physiques des adultes

Selon les fonctions atteintes, on peut distinguer 3 catégories différentes de handicaps physiques des adultes :

- Les déficiences motrices que l’on dénomme également « handicap moteur ». Elles affectent les adultes qui ont une lésion de la moelle épinière et provoquant une paraplégie (paralysie des membres inférieurs) ou une tétraplégie (paralysie des 4 membres). 30 000 adultes sont affectés de ce handicap en France. Les enfants qui ont connu des lésions cérébrales à la naissance deviennent des adultes atteints d’une infirmité motrice cérébrale. Enfin les myopathies, sous leurs différentes formes génèrent également un handicap moteur.

- Les handicaps sensoriels des adultes : ils concernent principalement les personnes malvoyantes ou aveugles qui sont atteintes de handicap visuel et les adultes atteints de déficiences auditives.

- Les déficiences viscérales et générales peuvent générer un handicap pour les adultes qui ont été atteints de maladies graves comme un cancer, une insuffisance cardiaque ou une mucoviscidose (troubles respiratoires)

Le polyhandicap des adultes

Quand les handicaps se conjuguent au pluriel et atteignent simultanément une même personne, on parlera de polyhandicap. Il correspond à l’association de déficiences mentales et physiques ce qui rend malaisé toute catégorisation du handicap adultes dans ce cas-là.

On dénombre actuellement en France, 7 000 adultes polyhandicapés qui sont pris en charge dans des structures médico-sociales spécialisées de type Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) ou Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM).

En savoir