L’Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze attribue aux patients les mêmes soins et prestations que dans un établissement hospitalier. Mais ici, le patient sera pris en charge à son domicile. Cette alternative à l’hospitalisation est réservée pour quelques cas cliniques et est soumise à certaines conditions. Le lieu d’habitation du patient doit répondre à certains critères, sinon, un aménagement prévu à cet effet devrait être mis en place.

Choix et décision d’une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze ?

Une structure d’Hospitalisation à Domicile (HAD) est autorisée sur un territoire déterminé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Pour des raisons de proximité bien compréhensibles qu’implique une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze, il n’est pas possible de choisir son établissement, car chaque commune, comme Gorze, relève en général d’un seul établissement autorisé.

Par ailleurs, seul le médecin traitant du patient ou bien un médecin hospitalier peuvent déterminer si vous avez la possibilité de recourir à une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze. Le premier nommé est de toute façon sollicité car c’est lui qui sera responsable médicalement des soins, si cette solution est préconisée.

Que pourra-t-il advenir suite à une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze ?

À la suite d’une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze, la majorité des patients seront bien rétablis. Certains auront encore besoin de quelques suivis, mais moins intensifs. Pour ce faire, recourir aux Services de Soins Infirmiers à Domicile constitue la suite de leurs traitements.

Pour seulement 1 cas sur 5, l’Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze pourra emmener à l’hospitalisation du patient, car il se trouve que son état de santé s’est dégradé et est devenu plus compliqué à gérer.

Comme les services en Hospitalisation à Domicile (HAD) à Gorze concernent en partie des soins palliatifs (25 % des cas), les statistiques démontrent qu’un décès peut survenir suite à cette alternative (moins de 10% des cas).

En savoir