À Pont-de-Veyle, comme dans toutes les villes de France, l’Hospitalisation à Domicile (HAD) est une formule alternative à une entrée en établissement hospitalier. C’est un mode opératoire qui possède les mêmes conditions qu’une hospitalisation en clinique ou en établissement médicalisé, mais le patient est pris en charge à son domicile dans son environnement familial. Ce système permet à un patient de recevoir les soins indispensables à son rétablissement tout en restant entouré de ses proches.

L’Hospitalisation à Domicile (HAD) peut être prodigué à tous les patients habitant aux alentours de la ville de Pont-de-Veyle. Mais elle doit être prescrite par le médecin traitant et à condition que le lieu de résidence réponde aux critères et normes en vigueur. En effet, l’emplacement et le conditionnement du domicile sont déterminants pour autoriser une Hospitalisation à Domicile. Dans le cas où la résidence du patient ne permet pas une prise en charge à domicile, celle-ci peut être aménagée et adaptée selon les besoins du traitement. Ce procédé fait également partie des services et prestations de l’Hospitalisation à Domicile (HAD) à Pont-de-Veyle.

Comment s’organisent les centres d’Hospitalisation à domicile (HAD) à Pont-de-Veyle ?

L’implantation d’une structure d’Hospitalisation à domicile (HAD) dans une ville est sous l’autorité de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Et par souci de proximité, chaque commune ne peut abriter qu’un seul établissement.

En effet, un patient habitant la ville de Pont-de-Veyle pourra recourir à une Hospitalisation à domicile (HAD) uniquement après décision de son médecin traitant. Ce dernier va être le responsable de tous les soins et suivis médicaux. L’Hospitalisation à domicile sera prodiguée en fonction de l’état de santé de la personne sujette, des conditions de son domicile et surtout de l’accord de ses proches.

Que se passe-t-il après une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Pont-de-Veyle ?

Après une Hospitalisation à Domicile (HAD) à Pont-de-Veyle, ou sur n’importe quel point du territoire national, dans la majorité des cas, la personne reste à son domicile. Cela signifie qu’elle est guérie ou bien qu’elle a besoin d’un suivi moins intensif qui peut être assuré par un Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD).

Dans 1 cas sur 5, l’Hospitalisation à Domicile (HAD) à Pont-de-Veyle, débouche sur une hospitalisation car les situations du patient est trop lourde à gérer à son domicile ou parce que son état s’est aggravé.

Enfin dans moins de 10% des situations, la personne décède. Ceci s’explique par le fait que dans 25% des cas, l’Hospitalisation à Domicile (HAD) est décidée pour des soins palliatifs.

En savoir

Nous n'avons pas trouvé d'établissement correspondant à votre recherche géographique.