Logo Hôpital Bel Air

Hôpital Bel Air Corcoué-sur-Logne (44650)

23 Lieu-dit Bel-air
44650 Corcoué-sur-Logne

Téléphone

Dans le département Loire-Atlantique et dans la ville de Corcoué-sur-Logne, se situe la maison de retraite Hôpital Bel Air qui est en fait un "Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes". Elle peut héberger dans un cadre soigné un maximum de 120 personnes âgées et l’exercice de son activité se fait sous statut public.

En savoir

Les aides pour le financement de l'hébergement en maison de retraite ou en EHPAD provenant du département Loire-Atlantique

Les maisons de retraite ou les EHPAD comme l'établissement Hôpital Bel Air, situé à Corcoué-sur-Logne peuvent également faire bénéficier leurs résidents d'aides financières provenant du département Loire-Atlantique où il est implanté, pour diminuer le coût de l'hébergement restant à leur charge. Pour cela il doit avoir les habilitations correspondant aux aides qui vont être décrites. Il convient notamment de mentionner l'APA (Aide Personnalisée à l'Autonomie) qui est financée par le Conseil Départemental du département Loire-Atlantique auquel vos demandes de prise en charge doivent être adressées. Nous pouvons mentionner également les Aides Sociales dont le montant est fixé et qui sont payées par le département. Le dossier de demande est à retirer auprès du CCAS de Corcoué-sur-Logne. En cas d'obtention de l'Aide Sociale, le versement sera fait directement auprès de l'établissement Hôpital Bel Air, s’il est habilité. Bien entendu ces aides financières sont conditionnées au niveau de revenus de la personne âgée résidente, et de ceux de ses descendants concernant les Aides Sociales départementales. En dehors de celles-ci vous pouvez également toucher les Aides Personnalisées aux Logements (APL) pour financer un hébergement en maison de retraite ou en EHPAD.

Un personnel médical qualifié pour les maisons de retraite et les EHPAD comme Hôpital Bel Air

Les maisons de retraite ou les EHPAD, catégories d'établissements dont fait partie Hôpital Bel Air, qui sont habilités à accueillir des résidents en situation de dépendance partielle ou totale, ont l'obligation de mettre à la disposition des personnes hébergées une grande variété de professionnels médicaux comme un médecin coordonnateur, des infirmières de jour et de nuit (IDE), des aides-soignantes de jour et de nuit afin d'assurer les meilleures conditions d'une prise en charge sanitaire efficace. Les maisons de retraite et les EHPAD peuvent également être tout particulièrement adaptées et équipées pour accueillir les personnes dépendantes, parfois handicapées, incontinentes, semi-autonomes, ou bien encore atteintes de la maladie d'Alzheimer quand elles disposent d'un département spécialisé. Il est bien entendu indispensable de se renseigner au préalable pour connaître les possibilités de l'établissement Hôpital Bel Air que vous présélectionné, et savoir s'il correspond à vos besoins.

Les critères pour évaluer le coût du séjour en maison de retraite ou en EHPAD similaire à l'établissement Hôpital Bel Air

L'évaluation du prix de l'hébergement en maison de retraite ou en EHPAD comme pour l'établissement Hôpital Bel Air dépend d'un certain nombre de critères propres à cette catégorie d'établissement et au profil de la personne qui est hébergée. En premier lieu, le statut juridique de l'établissement est un critère assez fort pour l'évaluer. En effet les maisons de retraite ou les EHPAD publiques sont souvent financés partiellement par les collectivités territoriales ou l'hôpital dont ils dépendent, laissant un reste à charge plus faible aux résidents comparés aux établissements privés ou associatifs. Pour information, l'établissement Hôpital Bel Air a un statut juridique public. La nature des équipements et des installations, selon leur niveau de confort ou de spécialisation pour les soins, influent également sur le coût à la journée d'une maison de retraite ou d'un EHPAD situé à Corcoué-sur-Logne dans le département Loire-Atlantique. Enfin le degré de dépendance de la personne résidente est également un critère d'individualisation de son tarif de résidence. Il est déterminé en fonction d'une grille d'évaluation qui permet de calculer un niveau de GIR allant de 1 à 6 selon une gradation descendante du niveau de dépendance. Bien entendu, plus le niveau de dépendance de la personne est élevé (GIR 1 et 2), plus son tarif d'hébergement le sera également.